Ecoutez Radio Sputnik
    International

    TNP: Moscou prône l'élargissement du traité (diplomatie russe)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Russie appelle à conférer un caractère universel au Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) et invite les pays qui ne l'ont pas encore signé à le faire dans les meilleurs délais, indique un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    MOSCOU, 1er juillet - RIA Novosti. La Russie appelle à conférer un caractère universel au Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) et invite les pays qui ne l'ont pas encore signé à le faire dans les meilleurs délais, indique un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    "Le TNP a fait ses preuves en tant qu'instrument susceptible de contenir la menace de dissémination nucléaire et a créé les conditions nécessaires pour progresser irréversiblement dans la voie du désarmement, en premier lieu du désarmement nucléaire", lit-on dans le document publié mardi sur le site du MID à l'occasion du 40e anniversaire de l'ouverture du traité à la signature.

    Moscou est persuadé que le TNP doit servir de base à l'élimination des nouveaux défis à la non-prolifération nucléaire, apparus ces derniers temps.

    "Il faut faire en sorte que le traité conserve pleinement son effet à l'avenir", souligné le communiqué de la diplomatie russe.

    Dans ce contexte, Moscou attache une grande importance à l'organisation, en 2010, d'une conférence d'examen du TNP.

    "L'objectif principal de ce processus est de s'entendre sur l'interprétation des problèmes entravant le fonctionnement efficace du régime de non-prolifération et d'arrêter une position commune sur les mécanismes servant à renforcer ce régime", constate le communiqué du MID russe.

    Le Traité de non-prolifération nucléaire est appelé à assurer le contrôle international du respect des engagements contractés par les pays signataires en matière de non-dissémination de l'arme et des technologies nucléaires.

    Le TNP consacre le droit inaliénable de tous les Etats signataires de procéder aux études, à la production et à l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques. Approuvé par l'Assemblée générale des Nations unies le 12 juin 1968 et ouvert à la signature le 1er juillet 1968, le traité est entré en vigueur le 5 mars 1970. A l'heure actuelle, 190 pays ont apposé leur signature au bas de ce document.

    Lire aussi:

    Apocalypse selon l'accord: comment fait-on la guerre avec une arme nucléaire
    Moscou explique pourquoi il modernise ses arsenaux
    Moscou: les USA empêchent la non-prolifération nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik