Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crise alimentaire: l'Afrique prône un dialogue entre les producteurs et les consommateurs de denrées

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les leaders africains ont appelé à engager le dialogue entre les producteurs et les consommateurs de denrées afin de trouver une issue à la crise alimentaire mondiale, indique la Déclaration de Charm el-Cheikh adoptée lors du XIe sommet des pays membres de l'Union africaine (UA).

    CHARM EL-CHEIKH (Egypte), 1er juillet - RIA Novosti. Les leaders africains ont appelé à engager le dialogue entre les producteurs et les consommateurs de denrées afin de trouver une issue à la crise alimentaire mondiale, indique la Déclaration de Charm el-Cheikh adoptée lors du XIe sommet des pays membres de l'Union africaine (UA).

    La déclaration prône le dialogue international entre les fournisseurs et les consommateurs de produits alimentaires dans les pays industrialisés et en développement.

    Selon les chefs des Etats africains, ce dialogue doit permettre l'élaboration d'une stratégie internationale servant à faire face à la crise alimentaire à moyenne et à longue échéance.

    Les participants au sommet de l'UA se sont déclarés préoccupés par la hausse des prix alimentaires, qui se répercute de manière négative sur les pays africains, en premier lieu sur les couches les plus pauvres de la population.

    Pour y remédier, les leaders africains ont convenu d'accroître la production alimentaire sur le continent en réalisant à cet effet de nouveaux projets et en mettant en oeuvre des technologues agricoles de pointe.

    Dans un récent rapport du Programme alimentaire mondial de l'ONU, il a été constaté que les 200 millions d'Africains ne recevaient pas suffisamment de nourriture et que la flambée des prix alimentaires constituait une menace pour la stabilité politique sur le continent.

    Lire aussi:

    La Chine promet à l’Afrique sa part de développement dans la Route de la soie
    Le Front Polisario évalue le mécanisme de l’UA pour le Sahara occidental
    La faim touche 108 millions de personnes dans le monde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik