Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou prône un système à long terme de sécurité en Europe (diplomatie russe)

    International
    URL courte
    0 0 0
    VIENNE, 1er juillet - RIA Novosti. Moscou propose de mettre sur place un "système prévisible et à long terme de sécurité en Europe", a déclaré mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Grouchko.

    "Nous croyons que le temps est venu de se hisser au-dessus de la "solidarité de bloc" et de réfléchir à l'avenir et aux destinées de la grande Europe unie. Nous sommes prêts à former, conjointement avec nos partenaires, un système prévisible et à long terme de sécurité sur le continent", a-t-il affirmé au palais de la Hofburg à Vienne lors de la conférence annuelle d'examen des questions de sécurité en Europe.

    Le chef adjoint de la diplomatie russe a constaté les tendances à la fragmentation de "l'espace commun et indivisible de sécurité", préconisé par la Charte de sécurité européenne. "Mues par leur propre logique, les multiples organisations régionales opèrent dans cet espace séparément les unes des autres, soucieuses de réaliser leurs propres ordres du jour dans le domaine de la sécurité", a-t-il noté. "Ceci fait que l'Europe se divise, que des pays entiers, voire des groupes de pays se retrouvent dans l'isolement et qu'un préjudice est porté à notre sécurité commune", a ajouté le diplomate, soulignant que ces processus ne manquaient pas de se répercuter sur la sécurité de la Russie "qui constitue pour sa culture, ses paramètres sociaux et ses valeurs spirituelles une partie intégrante de l'Europe".

    "Tout en rétablissant le rôle économique, politique et militaire qui est le sien, notre pays ne considère pas sa sécurité séparément des contextes régional et mondial", a rappelé M. Grouchko.

    Selon lui, le fait que la Russie "se refuse à intégrer l'OTAN et l'Union européenne n'affaiblit nullement sa volonté de déployer des démarches conjointes sur un pied d'égalité".

    Lire aussi:

    La Russie se voit imposer une compétition militaire au centre de l'Europe
    Moscou: «nous ne voyons pas de signes montrant que l’Otan est prête à s’arrêter»
    L'ambassadeur de Russie à l'Otan évoque les moyens de relever les défis mondiaux
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik