Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Anoblissement de Salman Rushdie par Elizabeth II: colère de Téhéran

    International
    URL courte
    0 0 0
    TEHERAN, 1er juillet - RIA Novosti. Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Mohammad Ali Hosseini a violemment condamné la cérémonie d'élévation de Salman Rushdie (61 ans), auteur du roman scandaleux "Les Versets sataniques", au titre de chevalier par la reine Elizabeth II du Royaume-Uni.

    Paru en 1988, ce roman a provoqué une réaction vigoureusement négative dans les pays musulmans.

    "La République islamique d'Iran estime que les démarches de ce genre constituent ouvertement une insulte aux sentiments religieux et aux valeurs spirituelles de plus d'un milliard de musulmans dans le monde entier", lit-on dans un communiqué du ministère iranien des Affaires étrangères publié mardi. "Nous considérons ce geste comme inacceptable et désagréable", a souligné M. Hosseini.

    En 1989, M. Rushdie a été condamné à mort par le leader de la révolution islamique, l'ayatollah Khomeiny, qui a édicté une fatwa qualifiant "Les Versets sataniques" d'insulte au Coran et à la Sunna.

    La semaine dernière, une cérémonie d'anoblissement de l'écrivain a eu lieu au Buckingham Palace à Londres. Elle s'est déroulée un an après la décision de la reine britannique de conférer le titre de chevalier à M. Rushdie. L'auteur du livre jugé blasphématoire pour l'Islam a passé de longues années dans la clandestinité, et ce n'est que récemment qu'il a commencé à apparaître en public.

    Lire aussi:

    Le port du hidjab serait-il vraiment une prescription coranique?
    Khamenei accuse Washington d'avoir créé Daech
    Accord nucléaire: l’Europe veut-elle «entraîner l’Iran dans un piège économique»?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik