Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bouclier antimissile: Washington se félicite de l'accord avec Varsovie

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'administration Bush s'est dite "extrêmement satisfaite" des négociations avec la Pologne concernant le déploiement d'éléments du bouclier antimissile (ABM) américain sur son sol.

    WASHINGTON, 3 juillet - RIA Novosti. L'administration Bush s'est dite "extrêmement satisfaite" des négociations avec la Pologne concernant le déploiement d'éléments du bouclier antimissile (ABM) américain sur son sol.

    "Nous sommes extrêmement satisfaits des résultats des négociations, et nous espérons que les prochaines déclarations émaneront de Varsovie", a annoncé mercredi aux journalistes le sous-secrétaire d'Etat américain pour l'Europe et l'Eurasie Daniel Fried au terme de deux jours de négociations à Varsovie.

    "Nous sommes ravis du déroulement des événements, mais je ne dispose actuellement pas du résultat final des négociations", a-t-il fait savoir.

    Une source au sein de l'administration Bush avait auparavant annoncé sous couvert d'anonymat qu'un "accord préliminaire" avait été atteint au terme des pourparlers et soumis aux dirigeants polonais, information relayée par les médias, mais non confirmée par la partie polonaise.

    "Les Polonais et les Tchèques nous ont appelés à travailler plus étroitement avec l'OTAN, et si possible à obtenir l'aval de l'Alliance sur la défense antimissile, ce que nous avons fait avec succès lors du dernier sommet, à Bucarest. La Pologne nous a prié de l'épauler dans la modernisation de son armée, et comme vous le savez, nous y avons consenti", a poursuivi le diplomate.

    Selon lui, Washington a également satisfait les demandes polonaises relatives à un dialogue avec la Russie sur l'ABM.

    "Les Polonais nous ont engagés à tendre la main à la Russie en formulant des propositions sérieuses. Nous avons là aussi tenu promesse", a-t-il fait savoir.

    Les Etats-Unis projettent de déployer dix missiles intercepteurs en Pologne et un radar de la défense antimissile en République tchèque face à une éventuelle menace provenant d'Iran. La Russie craint de son côté que le déploiement du bouclier américain à proximité de ses frontières ne menace sa sécurité.

    Lire aussi:

    Achat de Patriot US par Varsovie: la Pologne risque de devenir «un État frontalier»
    Varsovie prêt à débloquer 2 mds USD pour accueillir en permanence une division US
    Patriot américain pour la Pologne, le contrat est signé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik