Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Zimbabwe: les propos de Londres déforment la position russe (MID)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les dernières déclarations du ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband déforment la position de la Russie sur la situation au Zimbabwe, a fait savoir le ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    MOSCOU, 21 juillet - RIA Novosti. Les dernières déclarations du ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband déforment la position de la Russie sur la situation au Zimbabwe, a fait savoir le ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    M. Miliband a déclaré un peu plus tôt que le véto russe contre le projet américain de résolution du Conseil de sécurité de l'ONU visant à introduire des sanctions contre le Zimbabwe était "inexplicable", alors que la Russie s'était jointe à la déclaration du G8 contenant la promesse de prendre des mesures d'ordre financier contre le régime de Robert Mugabe, vainqueur d'une élection présidentielle entachée de fraudes et de violences.

    "Les dernières déclarations de M. Miliband déforment la position de la Russie sur ce problème, en nous accusant d'avoir soi-disant violé les ententes intervenues lors du sommet du G8 de Toyako sur cette question", stipule le document.

    "Il est regrettable que l'on tente de passer sous silence les déclarations de la partie russe lors du sommet. La déclaration conjointe du G8 évoquant des mesures financières ou autres ne signifiait pas automatiquement le soutien de la Russie au projet de résolution américain soumis au Conseil de sécurité", indique le document.

    Robert Mugabe, 84 ans, au pouvoir depuis 1980, a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle au Zimbabwe le 29 juin dernier. Il était le seul candidat en lice après le retrait de Morgan Tsvangirai (MDC, opposition), qui s'était désisté pour protester contre une campagne d'intimidation et de violences contres ses partisans, qui a fait de nombreuses victimes.

    Lire aussi:

    Le Président et le chef de l’armée du Zimbabwe: rencontre de la dernière chance? (images)
    Mugabe: une présidence aux erreurs fatales
    Le Zimbabwe, un exemple pour l’Afrique subsaharienne francophone?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik