Ecoutez Radio Sputnik
    International

    ABM: rapprochement entre Varsovie et Washington (diplomatie polonaise)

    International
    URL courte
    0 01

    Les positions de la Pologne et des Etats-Unis sur l'ABM se sont rapprochées, a annoncé lundi le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski à l'issue de sa rencontre, à Varsovie, avec le sous-secrétaire d'Etat américain chargé des affaires européennes et eurasiatiques Daniel Fried.

    VARSOVIE, 31 juillet - RIA Novosti. Les positions de la Pologne et des Etats-Unis sur l'ABM se sont rapprochées, a annoncé lundi le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski à l'issue de sa rencontre, à Varsovie, avec le sous-secrétaire d'Etat américain chargé des affaires européennes et eurasiatiques Daniel Fried.

    Les Etats-Unis envisagent d'implanter dix missiles intercepteurs en Pologne et un radar en République tchèque sous prétexte de contrer la menace balistique émanant d'Iran. Moscou craint que le déploiement de ces systèmes près des frontières russes ne constitue une menace à sa sécurité nationale. En acceptant d'accueillir des missiles intercepteurs américains, Varsovie espère que les Etats-Unis l'aideront à moderniser ses forces armées. La Pologne souhaite acquérir des missiles à courte et à moyenne portée Patriot PAC-3, THAAD ou AMRAAM.

    Selon le chef de la diplomatie polonaise, sa rencontre avec M. Fried a abouti à "un nouveau rapprochement des positions entre la Pologne et les Etats-Unis s'agissant du bouclier antimissile".

    M. Sikorski a qualifié d'amical son entretien avec le sous-secrétaire d'Etat américain, ajoutant qu'il s'agissait d'un échange de vues comme "cela se déroule généralement entre amis".

    Lire aussi:

    Comment Varsovie veut faire chanter Berlin avec les réparations de guerre
    Varsovie pourrait recevoir des Patriot dès 2019
    Mieux vaut tard que jamais: la Pologne exige des réparations allemandes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik