Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie-Liban: vers l'établissement de relations diplomatiques (diplomatie syrienne)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Lors de sa visite officielle à Beyrouth, lundi, le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a confirmé la volonté de son pays d'établir des relations diplomatiques avec le Liban.

    BEYROUTH, 21 juillet - RIA Novosti. Lors de sa visite officielle à Beyrouth, lundi, le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a confirmé la volonté de son pays d'établir des relations diplomatiques avec le Liban.

    Depuis la fin du mandat français il y a plus de 60 ans, la Syrie et le Liban n'ont jamais échangé d'ambassadeurs. Pour la première fois, les deux Etats ont fait connaître leur intention d'établir des relations diplomatiques il y a une semaine, lors du sommet des pays méditerranéens à Paris.

    "Nous sommes prêts à établir des relations diplomatiques avec le Liban et à ouvrir une ambassade de Syrie à Beyrouth", a déclaré M. Mouallem au cours d'une conférence de presse à l'issue de son entretien avec le président libanais Michel Sleimane.

    Le chef de la diplomatie syrienne a également fait savoir que la Syrie acceptait de délimiter sa frontière avec le Liban.

    "Nous ne nous opposons pas à cette délimitation, à condition que les intérêts des habitants des villages frontaliers soient respectés", a-t-il souligné.

    Depuis l'accession à l'indépendance, les deux pays n'ont jamais délimité leur frontière commune, si bien que des paysans syriens possèdent des terres sur le territoire libanais et vice versa.

    Evoquant les fermes de Chebaa (situées sur un territoire limitrophe de la Syrie et du Liban), M. Mouallem a indiqué que le principal problème relatif à cette région résidait dans son occupation par Israël.

    "Que Chebaa soit syrien ou libanais là n'est pas le problème. Le problème consiste dans le fait que ce territoire est toujours occupé par Israël", a conclu le ministre syrien.

    C'est la première fois depuis plus de trois ans qu'un représentant du gouvernement syrien se rend au Liban. Lors de sa visite, M. Mouallem a transmis l'invitation à visiter Damas adressée au président libanais Michel Sleimane par son homologue syrien Bachar el-Assad. Selon le ministre, la rencontre entre les deux chefs d'Etat aura lieu "dans un proche avenir".

    Lire aussi:

    Diplomatie libanaise: «la souveraineté du Liban n’est pas à vendre»
    Le Liban attaqué par la Ligue arabe, Aoun commente le «partenariat avec les terroristes»
    Long voyage de retour: où Saad Hariri se rendra-t-il avant de rentrer au Liban?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik