Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'armée russe restera en Ossétie du Sud jusqu'au retrait des troupes géorgiennes (Moscou)

    International
    URL courte
    Conflit osséto-géorgien (190)
    0 01

    La présence militaire russe en Ossétie du Sud ne sera pas réduite avant le retrait intégral des troupes géorgiennes du territoire sud-ossète, a indiqué lundi à Moscou le porte-parole de la diplomatie russe Boris Malakhov.

    MOSCOU, 11 août - RIA Novosti. La présence militaire russe en Ossétie du Sud ne sera pas réduite avant le retrait intégral des troupes géorgiennes du territoire sud-ossète, a indiqué lundi à Moscou le porte-parole de la diplomatie russe Boris Malakhov.

    "Ce n'est qu'après le départ des troupes géorgiennes du territoire sud-ossète et leur éloignement à une distance nécessaire, qu'on pourra parler d'une modification de la présence russe sur le terrain, sinon le génocide et l'effusion de sang se poursuivront dans la région", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

    L'armée géorgienne est intervenue dans la nuit du 7 au 8 août dernier en Ossétie du Sud, une des deux républiques sécessionnistes qui revendiquent leur indépendance par rapport à la Géorgie, et a pilonné Tskhinvali, la capitale. Les autorités sud-ossètes font état de 2.000 morts parmi les civils, et au moins dix-huit soldats de la paix russes ont été tués. Alors que l'envoi de renforts russes a permis de mettre fin au pilonnage intensif de la capitale sud-ossète, certains responsables politiques occidentaux ont accusé la Russie de recours disproportionné à la force.

    Dossier:
    Conflit osséto-géorgien (190)

    Lire aussi:

    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    Damas reconnaît l'Ossétie du Sud: un «acte profondément réfléchi»
    «Si l'Occident avait dit stop à Saakachvili, la guerre n'aurait pas eu lieu»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik