Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Ukraine dénonce l'accord de création de la CEI

    International
    URL courte
    0 01

    Le projet de loi sur la dénonciation de l'accord sur la création de la Communauté des Etats indépendants (CEI) a été enregistré jeudi à la Rada suprême (parlement ukrainien), lit-on sur le site parlementaire.

    KIEV, 14 août - RIA Novosti. Le projet de loi sur la dénonciation de l'accord sur la création de la Communauté des Etats indépendants (CEI) a été enregistré jeudi à la Rada suprême (parlement ukrainien), lit-on sur le site parlementaire.

    On doit ce projet de loi au député Iouri Kostenko du groupe pro-présidentiel Notre Ukraine-Autodéfense populaire (NUAP) et leader du Parti populaire ukrainien, modérément nationaliste.

    Le document est parvenu à la Rada le 14 août, et les députés ukrainiens reviendront de leurs vacances d'été le 1er septembre prochain.

    Jeudi, le parlement géorgien a voté la sortie de la CEI. Auparavant, le président géorgien Mikhaïl Saakachvil avait annoncé le retrait de la Géorgie de la Communauté.

    Le secrétariat du président ukrainien affirme que l'Ukraine ne fait pas partie de la CEI, bien qu'elle figure parmi ses fondateurs. Kiev signale qu'il n'a jamais signé les Statuts de la CEI.

    La Communauté des Etats indépendants est une organisation née à l'issue de la dislocation de l'URSS en 1991. La CEI regroupe 12 Etats. L'Acte fondateur de la CEI a été signé le 21 décembre 1991 à Alma-Ata par les dirigeants de l'Azerbaïdjan, de l'Arménie, de la Biélorussie, du Kazakhstan, du Kirghizstan, de la Moldavie, de la Russie, du Tadjikistan, du Turkménistan, de l'Ouzbékistan et de l'Ukraine. L'adhésion de la Géorgie à la CEI a été consacrée par la décision des chefs d'Etat en date du 3 décembre 1993, adoptée suite à la demande du chef de l'Etat géorgien, Edouard Chevardnadze, en date du 8 octobre 1993. Parmi les républiques de l'ex-Union Soviétique, seules la Lettonie, la Lituanie et l'Estonie ne sont pas entrées dans la CEI.

    Lire aussi:

    Les terroristes internationaux optent pour un «djihad autonome»
    Les finalistes et la gagnante du concours de beauté Miss CEI 2018
    Turquie, Balkans, Suisse: pays de transit des djihadistes de retour des zones de combat
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik