Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Etats-Unis: la coopération sur les problèmes internationaux doit se poursuivre (sénateur)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Washington souhaite coopérer avec Moscou sur les questions internationales, y compris sur le problème nucléaire iranien et la non-prolifération des armes de destruction massive, a annoncé lundi à Washington le sénateur républicain Richard Lougar.

    WASHINGTON, 18 août - RIA Novosti. Washington souhaite coopérer avec Moscou sur les questions internationales, y compris sur le problème nucléaire iranien et la non-prolifération des armes de destruction massive, a annoncé lundi à Washington le sénateur républicain Richard Lougar.

    "Les Etats-Unis doivent collaborer avec la Russie sur l'Iran, les problèmes de la non-prolifération des armes nucléaires, aussi bien que sur les questions commerciales. Actuellement, les Etats-Unis connaissent un immense déficit intérieur et une importante dette extérieure. Nous travaillons en essayant de réunir des alliés", a déclaré dimanche le sénateur américain à la chaîne télévisée CNN.

    Commentant la critique formulée à l'égard des autorités par les conservateurs américains qui accusent la Maison Blanche de faiblesse face aux agissements de la Russie en Géorgie, M. Lougar a souligné: "Je ne pense pas que l'administration Bush (président, secrétaire d'Etat et ministre de la Défense) ait réagi comme il se doit".

    M. Lougar a exprimé son désaccord avec l'appel du candidat à la présidence américaine, John McCain, à exclure la Russie du G8.

    "Ce n'est pas une bonne idée, car actuellement nous cherchons à soutenir le business russe et à créer avec les Russes des systèmes bancaires et de marché", a-t-il ajouté.

    Selon lui, les Etats-Unis doivent poursuivre les négociations sur l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et sur d'autres questions, y compris sur l'Accord de coopération russo-américain, en vertu du chapitre 123 de l'Acte d'Energie nucléaire (Accord-123), ainsi que sur les problèmes du désarmement nucléaire.

    Lire aussi:

    Retrait US de l’accord avec l’Iran: faut-il se préparer au pire?
    «La demi-vie»: l’avenir du monde polycentrique nucléaire s’annonce sombre
    «Nous sommes à deux doigts d'une guerre nucléaire»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik