Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ossétie du Sud: une page glorieuse de l'histoire des Forces armées russes (Medvedev)

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'opération russe visant à contraindre la Géorgie à la paix en Ossétie du Sud (république autoproclamée sur le territoire géorgien) sera une page glorieuse de l'histoire des Forces armées russes, a estimé lundi à Vladikavkaz le président russe Dmitri Medvedev.

    VLADIKAVKAZ, 18 août - RIA Novosti. L'opération russe visant à contraindre la Géorgie à la paix en Ossétie du Sud (république autoproclamée sur le territoire géorgien) sera une page glorieuse de l'histoire des Forces armées russes, a estimé lundi à Vladikavkaz le président russe Dmitri Medvedev.

    "Je voudrais vous remercier pour tout ce que vous avez fait. Cet exploit figurera parmi les actes glorieux de nos Forces armées, il restera dans la mémoire des gens que vous avez protégés et à qui vous avez sauvé la vie", a indiqué M.Medvedev lors de la cérémonie de décoration de militaires qui se sont distingués pendant l'opération sud-ossète.

    "Je suis sûr qu'une opération de paix aussi bien organisée constituera une page glorieuse de l'histoire des Forces armées", a ajouté le Commandant en chef suprême.

    La Géorgie a attaqué la république autoproclamée d'Ossétie du Sud dans la nuit du 7 au 8 août. Les autorités sud-ossètes font état de plus de 2.000 morts parmi les civils alors que d'après le ministère russe des Affaires étrangères, 1.600 civils ont été tués pendant les hostilités. La Russie a été contrainte de lancer une opération de protection des civils ossètes contre l'agression géorgienne qui s'est achevée le 12 août. Le 18 août, Moscou a entamé le retrait du contingent de paix de Géorgie, conformément au plan de paix élaboré par le président russe Dmitri Medvedev et son homologue français Nicolas Sarkozy.

    Lire aussi:

    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik