Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Russie débloque plus de 180 millions d'euros pour la reconstruction de l'Ossétie du Sud

    International
    URL courte
    0 0 0

    Moscou débloquera 6,5 milliards de roubles (plus de 181 millions d'euros) pour la reconstruction de l'Ossétie du Sud, la république autoproclamée sur le territoire géorgien dévastée au cours des hostilités lancées par Tbilissi début août, a annoncé lundi le ministre russe du Développement régional Dmitri Kozak.

    MOSCOU, 18 août - RIA Novosti. Moscou débloquera 6,5 milliards de roubles (plus de 181 millions d'euros) pour la reconstruction de l'Ossétie du Sud, la république autoproclamée sur le territoire géorgien dévastée au cours des hostilités lancées par Tbilissi début août, a annoncé lundi le ministre russe du Développement régional Dmitri Kozak.

    "Nous avons élaboré un plan de mesures prioritaires (de reconstruction des infrastructures industrielles et sociales sud-ossètes) qui a été soumis aux organes fédéraux concernés" dont la mise en oeuvre, au cours des premiers mois, coûtera "environ 1,5 milliard de roubles (42 millions d'euros)", a indiqué M.Kozak lors d'une réunion du bureau du gouvernement russe.

    Le gouvernement formera une commission interdépartementale pour coordonner les travaux et l'utilisation des fonds budgétaires, a-t-il déclaré.

    Par ailleurs, le gouvernement affectera 540 millions de roubles (plus de 15 millions d'euros) supplémentaires du Fonds de réserve pour la prévention des situations d'urgence pour aider les citoyens russes victimes du conflit osséto-géorgien, a annoncé le premier ministre russe Vladimir Poutine.

    La Géorgie a attaqué la république autoproclamée d'Ossétie du Sud dans la nuit du 7 au 8 août. Les autorités sud-ossètes font état de plus de 2.000 morts parmi les civils alors que d'après le ministère russe des Affaires étrangères, 1.600 civils ont été tués pendant les hostilités. La Russie a été contrainte de lancer une opération de protection des civils ossètes contre l'agression géorgienne qui s'est achevée le 12 août. Le 18 août, Moscou a entamé le retrait du contingent de paix de Géorgie, conformément au plan de paix élaboré par le président russe Dmitri Medvedev et son homologue français Nicolas Sarkozy.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik