Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Loukachenko: l'OTAN lance un défi à Moscou et à Minsk

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'OTAN lance actuellement un défi à la Russie et à la Biélorussie, a annoncé lundi le président biélorusse Alexandre Loukachenko, dans une interview accordée à la presse régionale russe.

    MINSK, 8 septembre - RIA Novosti. L'OTAN lance actuellement un défi à la Russie et à la Biélorussie, a annoncé lundi le président biélorusse Alexandre Loukachenko, dans une interview accordée à la presse régionale russe.

    "L'OTAN et les Etats-Unis nous lancent un défi et, malgré notre volonté, nous devons répondre à ces menaces et à ces défis", a indiqué M. Loukachenko, répondant à une question concernant la riposte de la Russie et de la Biélorussie au déploiement du bouclier ABM aux frontières biélorusses.

    Le 20 août, les Etats-Unis et la Pologne ont signé à Varsovie un accord sur le déploiement d'une base antimissile dans les alentours de la ville polonaise de Slupsk.

    "La réponse doit être proportionnée et adaptée. Nous allons avec la Russie faire tout notre possible afin d'assurer la sécurité des citoyens russes et biélorusses", a fait savoir M. Loukachenko.

    "En 1941, les civils ont reçu les bombes sur la tête, nous ne voulons pas que cela se répète. Nous devons être prêts à tout", a poursuivi le président biélorusse, sans préciser de quelles démarches il s'agissait: "J'ai ma propre idée concernant notre réaction, mais je ne veux pas l'évoquer maintenant".

    Il y a deux ou trois ans, des systèmes de reconnaissance de l'Alliance ont été déployés à proximité des frontières biélorusses. "La frontière est truffée de systèmes de renseignement et de contre-espionnage. Les avions de l'Alliance volent parfois au-dessus du territoire de l'Union russo-biélorusse. La flotte américaine stationne en mer Noire, et on ne sait pas quand elle en sortira et si elle en sortira", a annoncé Alexandre Loukachenko.

    "Il faut réfléchir à tête posée, mais il est nécessaire de faire tout notre possible afin d'assurer la sécurité de nos Etats ", a conclu le président biélorusse.

    Lire aussi:

    Armement: le Président biélorusse révèle «le problème numéro un» de Poutine
    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Il ramasse un champignon sur la frontière d’un autre pays et les histoires commencent…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik