Ecoutez Radio Sputnik
    International

    ONU: La Russie accuse Tbilissi de purge ethnique

    International
    URL courte
    0 01
    GENEVE, 8 septembre - RIA Novosti. Le représentant permanent de la Russie auprès du bureau genevois de l'ONU Valery Lochtchinine a accusé lundi la Géorgie de nettoyage ethnique en Ossétie du Sud lors d'une réunion du Conseil des droits de l'homme de l'Organisation.

    Il a qualifié la Géorgie d'agresseur et indiqué que l'intervention des forces armées russes avait permis la prévention d'une catastrophe humanitaire dans la région.

    De plus, d'après lui, les autorités géorgiennes sont responsables de campagnes de désinformation dans les médias.

    La 9ème session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU se déroule du 8 au 23 septembre 2008 à Genève.

    La Russie a reconnu le 26 août l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud au lendemain d'une offensive armée lancée par Tbilissi contre cette dernière, le 8 août. L'armée géorgienne a pratiquement détruit Tskhinvali, la capitale sud-ossète, et a tué des centaines de civils.

    Moscou a riposté par une opération militaire de grande envergure visant à "contraindre la Géorgie à la paix", avant de retirer ses troupes, le 22 août, sur les positions antérieures au conflit.

    Lire aussi:

    «Si l'Occident avait dit stop à Saakachvili, la guerre n'aurait pas eu lieu»
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik