Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ossétie du Sud: la Géorgie a violé la Charte des Nations unies (d'Escoto)

    International
    URL courte
    0 11

    En attaquant l'Ossétie du Sud, la Géorgie a perpétré un acte d'agression et violé la Charte de l'ONU, a annoncé mercredi le président de l'Assemblée générale de l'ONU, Miguel d'Escoto Brockmann, lors d'un point presse au siège des Nations unies à New York.

    NEW YORK (Nations unies), 17 septembre - RIA Novosti. En attaquant l'Ossétie du Sud, la Géorgie a perpétré un acte d'agression et violé la Charte de l'ONU, a annoncé mercredi le président de l'Assemblée générale de l'ONU, Miguel d'Escoto Brockmann, lors d'un point presse au siège des Nations unies à New York.

    "Cela ne fait aucun doute, la Géorgie a perpétré un acte d'agression contre l'Ossétie du Sud, violant ainsi la Charte de l'ONU. Il est nécessaire d'examiner cette situation plus en détail depuis son déclenchement", a précisé M. d'Escoto en réponse à la question d'un journaliste de l'agence américaine Bloomberg sur une possible violation par la Russie de la Charte de l'ONU suite à son opération en Géorgie.

    La Russie a reconnu le 26 août l'indépendance des républiques autoproclamées d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud au lendemain d'une offensive armée lancée par Tbilissi contre cette dernière, le 8 août. L'armée géorgienne a pratiquement détruit Tskhinvali, la capitale sud-ossète, et a tué des centaines de civils. La Russie a déclenché une riposte militaire de grande envergure que de nombreux responsables occidentaux ont qualifiée d'usage disproportionné de la force.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik