Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Adhésion de la Géorgie à l'OTAN: l'Alliance divisée sur les délais (secrétaire général)

    International
    URL courte
    0 11
    BRUXELLES, 17 septembre - RIA Novosti. Le secrétaire général de l'OTAN Jaap de Hoop Scheffer a reconnu mardi à Tbilissi que les 26 pays membres de l'Alliance avaient des divergences concernant les délais de présentation à la Géorgie du statut de candidat à l'adhésion au bloc.

    "Ce n'est pas un secret, les 26 membres de l'OTAN reconnaissent que la Géorgie intégrera un jour l'Alliance. Toutefois, leurs opinions divergent quant aux délais", a noté M. de Hoop Scheffer lors d'une allocution à l'université de Tbilissi.

    Les chefs de diplomatie des pays membres de l'OTAN devront examiner cette question lors de leur prochaine rencontre à Bruxelles, a-t-il rappelé, ajoutant que "la Géorgie devrait peser sur cette décision".

    "Malgré les récents événements, la Géorgie est toujours la bienvenue au sein de l'OTAN", a-t-il résumé.

    Lors du sommet de l'OTAN d'avril 2008 à Bucarest, les membres de l'Alliance avaient refusé d'intégrer l'Ukraine et la Géorgie au Plan d'action pour l'adhésion à l'OTAN, en reportant cette décision au mois de décembre.

    L'armée géorgienne a lancé une offensive armée contre l'Ossétie du Sud le 8 août dernier, détruisant en grande partie Tskhinvali, la capitale sud-ossète, et tuant des centaines de civils. La Russie, dont les soldats de la paix chargés d'assurer la sécurité dans la zone du conflit étaient également visés, a déclenché une riposte militaire de grande envergure que de nombreux responsables occidentaux ont qualifiée d'usage disproportionné de la force.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Otan propose à Moscou de ne plus reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud
    Ex-Présidente du Parlement géorgien: Saakachvili a déclenché le conflit en Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik