Ecoutez Radio Sputnik
    International

    ABM: toujours pas de réponse américaine à la proposition de Moscou (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 01

    Les Etats-Unis n'ont pas encore donné de réponse à la Russie sur sa proposition portant sur l'ABM, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, entre Moscou et New York, où il a pris part à l'Assemblée générale de l'ONU.

    MOSCOU, 30 septembre - RIA Novosti. Les Etats-Unis n'ont pas encore donné de réponse à la Russie sur sa proposition portant sur l'ABM, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, entre Moscou et New York, où il a pris part à l'Assemblée générale de l'ONU.

    "Les idées que les Américains ont promises ne sont pas encore parvenues", a déclaré Sergueï Lavrov à la presse.

    Selon M.Lavrov, au cours de sa rencontre avec la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, dans le cadre de l'Assemblée générale de l'ONU, ce sujet a été évoqué.

    "Les mesures de transparence et de confiance promises n'ont pas encore été transmises, les réponses à nos questions liées au projet de troisième zone de positionnement du bouclier antimissile américain et au dialogue sur le contrôle du Traité de réduction des armes stratégiques n'ont pas été données", a expliqué le ministre russe des Affaires étrangères.

    "Nous attendons des réponses à ces propositions", a-t-il ajouté.

    Washington a signé avec Prague et Varsovie des accords sur le déploiement de missiles intercepteurs en Pologne et d'un radar en République tchèque. La Russie s'y oppose, considérant l'implantation d'armes balistiques américaines près de ses frontières comme une menace à sa sécurité nationale. Une des mesures de confiance proposée par les Etats-Unis consiste à discuter de la possibilité d'un contrôle des bases de l'ABM déployées en l'Europe de l'Est par la Russie. Cependant, les parties ne sont pas encore parvenues à un compromis.

    Lire aussi:

    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne
    Lavrov au sujet de ses relations avec Condoleezza Rice: «Si je lui plaisais? Mensonge!»
    Contre qui le Japon veut-il se protéger en achetant des systèmes ABM?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik