Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le président serbe prêt à envisager le partage du Kosovo

    International
    URL courte
    0 0 0
    BELGRADE, 30 septembre - RIA Novosti. Le président serbe Boris Tadic s'est dit prêt mardi à envisager le partage de la province serbe du Kosovo qui a proclamé unilatéralement son indépendance le 17 février dernier, en cas d'échec des autres efforts visant à rétablir son intégrité territoriale.

    "Je suis prêt à étudier cette variante si les autres sont épuisées, toutefois elles ne manquent pas, et on peut toujours rechercher une solution en accordant un statut autonome (au Kosovo)", a indiqué le président Tadic dans une interview à la chaîne serbe RTS.

    Dans le même temps, cette variante "n'est pas à l'ordre du jour" et la Serbie entend lutter pour la préservation de son intégrité territoriale, a-t-il ajouté. Belgrade pourrait réussir en menant une politique réaliste et en relevant son prestige international, à son avis.

    L'idée de partager le Kosovo en deux parties - serbe et albanaise - n'a jusqu'ici été évoquée que par les experts.

    Épaulées par les États-Unis et les principaux pays de l'Union européenne, les autorités albanaises du Kosovo ont unilatéralement proclamé le 17 février dernier l'indépendance du Kosovo envers la Serbie. A ce jour, l'indépendance kosovare a été reconnue par 47 des 192 États membres de l'ONU. La Serbie et la Russie refusent de reconnaître l'indépendance du Kosovo, déclarant que la démarche unilatérale de la province pour proclamer son nouveau statut est illégale et constitue une violation des normes du droit international.

    Lire aussi:

    Anniversaire du Kosovo: confettis et lacrymo
    Vers une adhésion du Kosovo à l’Onu? Un ancien ministre yougoslave se montre sceptique
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik