Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Législatives biélorusses: Loukachenko fustige la manie de la critique de l'OSCE

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a hautement apprécié la tendance de l'OSCE à considérer les parlementaires du 28 septembre comme conformes à la législation nationale du pays.

    MINSK, 30 septembre - RIA Novosti. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a hautement apprécié la tendance de l'OSCE à considérer les parlementaires du 28 septembre comme conformes à la législation nationale du pays.

    Dans le même temps, il est persuadé que la critique de ces élections constitue une pratique courante pour l'OSCE.

    "Vous avez remarqué les aspects positifs de notre campagne parlementaire, mais aussi - et c'est une manie - ses aspects négatifs", a-t-il affirmé mardi lors d'une rencontre avec Anne-Marie Lizin, coordinatrice des observateurs de l'OSCE.

    "Vous avez reconnu que les parlementaires s'étaient déroulées conformément à la législation nationale. En tant que chef d'Etat, je trouve que c'est le constat le plus important", a souligné le président biélorusse.

    Selon Mme Lizin, les parlementaires biélorusses ne sont pas entièrement conformes aux normes de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Les recommandations de l'OSCE concernant la démocratisation des élections en Biélorussie n'ont pas été complètement suivies, a-t-elle déclaré lundi, ajoutant que malgré certains changements positifs, l'OSCE était somme toute déçue par le déroulement du suffrage.

    264 candidats des 110 circonscriptions ont pris part à l'élection de la Chambre des représentants (chambre basse du parlement biélorusse). Certaines circonscriptions ne comptaient qu'un seul candidat. Aucun des quelque 70 représentants de l'opposition n'a été élu. D'après la Commission électorale centrale, la proportion de votants a représenté 75,3% de l'électorat.

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    Moscou propose à ses partenaires de «réviser les cartes» militaires en Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik