Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ossétie du Sud: la Russie a défendu les valeurs européennes (député)

    International
    URL courte
    0 0 0
    STRASBOURG, 30 septembre - RIA Novosti. La Russie a défendu les valeurs sacrées du Conseil de l'Europe en Ossétie du Sud, à savoir les droits de l'homme et les droits des minorités ethniques, a déclaré mardi à Strasbourg le député russe Konstantin Kossatchev.

    Président du comité des affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe) et chef de la délégation russe à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), M. Kossatchev est intervenu lors d'un débat général sur le conflit russo-géorgien organisé par l'APCE.

    Le député russe a rappelé que le conflit osséto-géorgien avait une longue histoire, avant de justifier la reconnaissance russe de l'Ossétie du Sud par le précédent du Kosovo dont l'indépendance a été reconnue en février dernier par nombre de pays occidentaux.

    Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili "a compris que le principe d'intégrité territoriale n'était plus sacré en Europe et qu'il devait faire quelque chose pour rétablir l'intégrité territoriale de la Géorgie par la voie militaire et non politique", a poursuivi M. Kossatchev.

    Répondant au secrétaire général du Conseil de l'Europe Terry Davis, qui a reproché aux forces russes de maintien de la paix de ne pas avoir empêché la guerre, le député russe a pour sa part accusé les Occidentaux d'avoir "applaudi" le régime Saakachvili qui a mis au pas l'opposition et d'avoir continué à le doter en armes.

    Le parlementaire russe est allé jusqu'à évoquer les tristement célèbres accords de Munich signés il y a tout juste 70 ans: "L'Europe a alors tenté de calmer l'agresseur pour éviter une guerre, mais en vain. L'Europe ne devrait pas répéter son erreur", a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Moscou juge nécessaire d’éviter la propagation de la crise au Conseil de l’Europe
    Strasbourg continuera à chercher des solutions pour sortir de la crise Russie-APCE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik