Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: Poutine raille les rumeurs sur la "main de Moscou"

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Le premier ministre russe Vladimir Poutine a rejeté jeudi les assertions sur la "main de Moscou" qui régirait le comportement de la première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko pour déstabiliser la situation politique en Ukraine.

    MOSCOU, 3 octobre - RIA Novosti. Le premier ministre russe Vladimir Poutine a rejeté jeudi les assertions sur la "main de Moscou" qui régirait le comportement de la première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko pour déstabiliser la situation politique en Ukraine.

    "La main de Moscou est un cliché notoire. La main de Moscou est celle, calleuse, du peuple laborieux de Russie qui a mis des siècles pour se forger une réputation de partenaire fiable", a-t-il ironisé, dans sa résidence de Novo-Ogarevo à l'ouest de Moscou, à l'issue d'un entretien avec Mme Timochenko.

    "Quand j'entends dire que notre invitée est accusée d'empoisonnement, c'est digne de Guignol", a-t-il constaté, évoquant l'empoisonnement à la dioxine présumé du président Viktor Iouchtchenko, qui l'a défiguré.

    "Nous regrettons qu'un pays européen aussi vaste reste en proie à des conflits politiques qui ne permettent pas de bâtir des relations", a souligné M. Poutine, ajoutant que le règlement rapide de la crise politique en Ukraine était dans l'intérêt de Moscou.

    De son côté, Ioulia Timochenko a constaté que l'Ukraine était actuellement le théâtre d'une lutte politique des plus viles en prévision de l'élection présidentielle de 2010.

    "Nous faisons le maximum pour éviter le nouveau chaos que des élections législatives anticipées pourraient provoquer. Je compte sur la compréhension mutuelle et sur la création d'une nouvelle coalition", a-t-elle indiqué.

    Une nouvelle crise politique s'est déchaînée en Ukraine après l'éclatement en septembre dernier de la coalition au pouvoir comprenant le parti de Ioulia Timochenko et le bloc Notre Ukraine - Autodéfense populaire de Viktor Iouchtchenko. Les forces politiques ukrainiennes ont encore dix jours pour former une nouvelle coalition, sans quoi le chef de l'Etat sera en droit de décréter des élections législatives anticipées.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik