Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: l'avion de Iouchtchenko était "en bon état" (ministère des Transports)

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    KIEV, 3 octobre - RIA Novosti. L'avion du président ukrainien Viktor Iouchtchenko qui a atterri en urgence jeudi à Kiev était "en bon état", a assuré vendredi à Kiev le vice-ministre ukrainien des Transports, Alexandre Davydov.

    "Tous les mécanismes de l'avions sont en bon état. Après l'atterrissage, l'appareil était apte au vol", a-t-il déclaré, se référant aux résultats d'une commission d'enquête.

    Le Tu-134 du président Viktor Iouchtchenko, après avoir quitté Kiev à destination de Lvov, a atterri en urgence à Kiev en raison de "défaillances techniques". Le chef de l'Etat a emprunté pour son voyage le Il-62 qui, semble-t-il, avait été réservé par la première ministre Ioulia Timochenko, attendue à Moscou pour d'importantes négociations sur le gaz.

    Ancienne alliée de Viktor Iouchtchenko devenue son ennemie farouche, l'égérie de la "révolution orange" de 2004 a dû affréter un jet de huit places, alors que sa délégation s'est répartie entre trois avions de ligne différents et est arrivée en retard.

    La présidence ukrainienne a démenti jeudi l'information selon laquelle M. Iouchtchenko aurait emprunté un avion réservé pour la première ministre. Le président a pris l'un des cinq avions de réserve qui sont à la disposition de son intendance, a-t-on indiqué.

    Interrogée vendredi lors d'une conférence de presse donnée à son retour à Kiev, Ioulia Timochenko s'est montrée de bonne humeur.

    "Je ne vais pas en faire une tragédie. En principe, pour signer un accord aussi important avec le premier ministre russe Vladimir Poutine, j'étais prête à prendre un avion de ligne. Mais, tout de même, on aurait mieux fait de m'avertir à trois ou quatre heures du départ pour que je puisse acheter un billet", a-t-elle indiqué.

    Lire aussi:

    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Moscou ne se lancera pas dans une «course à la rencontre avec Trump»
    Kiev pointe du doigt celle qui a planifié l'effondrement de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik