Ecoutez Radio Sputnik
    International

    OCS: la Chine prône un front commun contre la crise (Wen Jiabao)

    International
    URL courte
    Sommet de l'OCS à Astana (13)
    0 0 0 0

    La Chine compte intensifier sa coopération avec les Etats membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), et appelle à mobiliser gouvernements, entreprises et banques afin de limiter le contrecoup de la crise financière, a annoncé jeudi le premier ministre chinois Wen Jiabao.

    ASTANA, 30 octobre - RIA Novosti. La Chine compte intensifier sa coopération avec les Etats membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), et appelle à mobiliser gouvernements, entreprises et banques afin de limiter le contrecoup de la crise financière, a annoncé jeudi le premier ministre chinois Wen Jiabao.

    "Le maintien de la stabilité économique et financière et du marché des capitaux chinois, ainsi que le maintien d'un développement stable et rapide de l'économie sont le principaux axes de Pékin afin de juguler la crise actuelle", a-t-il déclaré lors de la réunion du Conseil des chefs de gouvernement de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Astana (Kazakhstan).

    Le chef du gouvernement chinois a dévoilé une série de propositions en vue d'intensifier la coopération avec les Etats membres de l'OCS, visant à simplifier le commerce et les investissements, à créer un réseau régional d'infrastructures (énergie, transports, communications) et à resserrer les liens entre les cercles d'affaires.

    "Les cercles financiers doivent analyser et prévoir conjointement les processus macroéconomique mondiaux, harmoniser leur politique monétaire, tout en renforçant et en perfectionnant leur contrôle afin de mieux contrer les risques dans ce domaine", a indiqué le premier ministre.

    Selon lui, des crédits préférentiels seront alloués afin de mettre en oeuvre des projets économiques conjoints au sein de l'Organisation. "Nous voyons d'un bon oeil la constitution d'un fonds de développement de l'OCS", a-t-il fait savoir.

    "Le développement de la Chine est indissociable de celui du monde. La prospérité et la stabilité mondiale ne peuvent exister sans la Chine, et Pékin poursuivra sa politique de réforme et d'ouverture, en restant fidèle au bon voisinage et au partenariat avec nos voisins", a-t-il conclu.

    La Chine, dont les échanges avec les pays de l'OCS entre janvier et août ont atteint 55,8 milliards de dollars (+35% en glissement annuel), espère que cet indicateur atteindra 80 à 100 milliards de dollars à la fin de l'année.

    L'OCS regroupe la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, la Russie et le Tadjikistan. L'Iran, le Pakistan, l'Inde et la Mongolie ont le statut d'observateurs.

    Dossier:
    Sommet de l'OCS à Astana (13)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik