Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Géorgie: le sujet sera examiné par l'APCE

    International
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 26 novembre - RIA Novosti. Les conséquences du conflit osséto-géorgien et les rapports Russie-Géorgie seront les sujets-clés des prochaines séances du Bureau et de la Commission permanente de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) à Madrid, a indiqué à RIA Novosti une source au sein de l'Assemblée.

    "La séance du Bureau de l'APCE se déroulera le 27 novembre à Madrid. L'ordre du jour de la session hivernale de l'Assemblée prévue pour fin janvier devra y être approuvé", a indiqué la source.

    Selon l'interlocuteur de l'agence, le président de l'APCE Luis Maria de Puig envisagera la mise en oeuvre de la résolution adoptée en octobre "sur les conséquences de la guerre entre la Géorgie et la Russie".

    Selon un autre interlocuteur de l'agence, la séance de la Commission permanente de l'Assemblée du 28 novembre à Madrid sera également consacrée aux relations russo-géorgiennes et aux évènements en Ossétie du Sud

    La question de l'Ossétie du Sud a été examinée une première fois par l'APCE lors de sa session d'automne, en octobre dernier. Trois jours de travaux ont été consacrés à cette discussion à l'issue de laquelle une résolution a été adoptée. Selon cette résolution, l'Assemblée demandait à la Russie d'annuler la reconnaissance de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. L'initiative de députés radicaux pour priver la délégation russe de voix n'a cependant pas été soutenue. L'APCE a décidé de revenir à l'examen des relations russo-géorgiennes lors de sa session de janvier 2009.

    Lire aussi:

    11 millions d’euros en moins, l’APCE privée d’un tiers des subventions russes
    «Il y a des parlementaires à l’APCE qui pensent dans les catégories de la guerre froide»
    Écartée de l'Assemblée du Conseil de l'Europe, la Russie réduit ses subventions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik