Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou et Caracas prêts à renoncer au dollar dans leurs échanges

    International
    URL courte
    Tournée de Dmitri Medvedev en Amérique latine (18)
    0 0 0

    La Russie et le Venezuela pourraient renoncer au dollar américain dans leurs échanges au profit de leurs monnaies nationales, a déclaré mercredi à Caracas le président russe Dmitri Medvedev.

    CARACAS, 27 novembre - RIA Novosti. La Russie et le Venezuela pourraient renoncer au dollar américain dans leurs échanges au profit de leurs monnaies nationales, a déclaré mercredi à Caracas le président russe Dmitri Medvedev.

    "Nous avons discuté de la possibilité d'utiliser les monnaies nationales, le rouble et le bolivar, dans les échanges réciproques", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse à l'issue d'un entretien avec son homologue vénézuélien Hugo Chavez.

    Les deux hommes ont également évoqué la création de réserves dans les deux monnaies.

    Entre janvier et août 2008, les échanges entre la Russie et le Venezuela se sont chiffrés à 772 millions de dollars.

    Selon M. Medvedev, les deux pays doivent signer dans les deux prochaines semaines un accord intergouvernemental sur la mise en place d'une banque russo-vénézuélienne. "Nous attachons une grande importance à la création d'une banque commune", a-t-il indiqué.

    Selon Konstantin Vychkovski, directeur du département des relations financières internationales du ministère russe des Finances, cette banque pourrait servir d'instrument pour financer des projets conjoints en Russie et au Venezuela ainsi que les livraisons de pétrole.

    Dossier:
    Tournée de Dmitri Medvedev en Amérique latine (18)

    Lire aussi:

    Président Maduro: «Le Venezuela créera une crypto-monnaie pour sortir du blocus financier»
    Sanctions US contre Maduro: le pétrole vénézuélien finalement épargné
    Cryptomonnaies nationales, un moyen de «faire la nique» aux États-Unis?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik