Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-OTAN: reprise du dialogue politique informel (mission russe)

    International
    URL courte
    0 01
    BRUXELLES, 19 décembre - RIA Novosti. Le délégué permanent russe auprès de l'Alliance de l'Atlantique Nord, Dmitri Rogozine, et le secrétaire général de l'OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, ont repris vendredi à Bruxelles le dialogue politique informel entre l'Alliance et Moscou, a appris jeudi RIA Novosti auprès de la mission russe.

    L'entretien Rogozine-Scheffer se déroule au cours d'un déjeuner informel dans un restaurant bruxellois, a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Début décembre les ministres des Affaires étrangères des 26 pays membres de l'Alliance ont délivré à Jaap de Hoop Scheffer le mandat pour reprendre des contacts informels avec des représentants russes, en prévision du rétablissement de la coopération plein format dans le cadre du Conseil Russie-OTAN (CRO), qui avait été suspendue par l'Alliance en raison du conflit en Géorgie.

    Les relations entre la Russie et l'OTAN se sont détériorées début août dernier, après l'envoi par Moscou de renforts dans le Caucase du Sud pour protéger ses ressortissants et les soldats de la paix russes attaqués par les Géorgiens. Les pays de l'Alliance ont accusé la Russie d'usage disproportionné de la force et ont suspendu les réunions du Conseil Russie-OTAN à tous les niveaux. La Russie a, pour sa part, gelé certains projets bilatéraux. Elle a notamment suspendu sa participation au programme "Partenariat pour la paix", a interrompu la coopération en matière de maintien de la paix et fermé le bureau d'information de l'OTAN à Moscou. Les autorités russes ont également refusé d'accueillir le secrétaire général de l'Alliance dans la capitale russe et ont annulé toutes les manoeuvres conjointes et les visites de bâtiments de guerre de l'OTAN dans les ports russes. Dans le même temps, la Russie coopère toujours avec l'Alliance sur l'Afghanistan et a maintenu les groupes de travail pour le contrôle des armements conventionnels et la coopération dans l'espace aérien.

    Lire aussi:

    Stoltenberg: l’Otan déterminée à améliorer ses relations avec la Russie
    L'Otan «ne veut pas une confrontation» avec Moscou mais augmente ses dépenses militaires
    Stoltenberg: la présence de l'ambassadeur de Russie à l'Otan est utile
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik