Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bande de Gaza: le président iranien préconise la réforme du Conseil de sécurité de l'ONU

    International
    URL courte
    Offensive israélienne à Gaza (74)
    0 01
    S'abonner

    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad s'est prononcé samedi pour la réforme du Conseil de sécurité de l'ONU incapable de régler la situation dans la bande de Gaza où Israël avait lancé une offensive contre le mouvement islamiste Hamas le 27 décembre dernier.

    TEHERAN, 10 janvier - RIA Novosti. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad s'est prononcé samedi pour la réforme du Conseil de sécurité de l'ONU incapable de régler la situation dans la bande de Gaza où Israël avait lancé une offensive contre le mouvement islamiste Hamas le 27 décembre dernier.

    "Il faut modifier la structure du Conseil de sécurité de l'ONU. Le restructuration ne doit pas se limiter à l'adoption de deux nouveaux alliés (de l'Occident) qui défendront leurs intérêts en se servant de leur droit de veto", a souligné le président iranien cité par les médias locaux.

    "Il y a 60 ans, on a créé le Conseil de sécurité de l'ONU pour garantir la sécurité de toutes les nations, mais nous voyons qu'ils (les membres permanents du conseil) n'ont cherché qu'à imposer leur suprématie dans le monde et n'ont rien fait pour régler les problèmes des peuples opprimés", a indiqué M.Ahmadinejad.

    Jeudi dernier, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté la résolution 1860 appelant à cessez les hostilités dans la bande de Gaza et à retirer les troupes israéliennes de l'enclave palestinienne. Le gouvernement israélien a rejeté ce document et a poursuive son offensive qui avait déjà fait plus de 800 morts côté palestinien et treize morts côté israélien, selon les médecins palestiniens et l'armée israélienne.

    Les décisions du Conseil de sécurité défendent les intérêts des États-Unis et d'Israël, selon M.Ahmadinejad.

    Le président iranien a également proposé de transférer le siège de l'ONU en Iran. "Tous ceux qui souhaitent se rendre au siège de l'ONU doivent attendre un visa américain pendant des mois et nous voyons que le gouvernement américain essaie de gouverner le monde par le biais de l'ONU", a conclu le président Ahmadinejad.

    Dossier:
    Offensive israélienne à Gaza (74)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik