International
URL courte
0 21
S'abonner

Dans la foulée de la fermeture du centre de détention de Guantanamo décidée par Barack Obama, La Havane compte rétablir à terme sa souveraineté sur son territoire, a indiqué à la presse le chef de la diplomatie cubaine Felipe Pérez Roque en visite au Nicaragua.

Dans la foulée de la fermeture du centre de détention de Guantanamo décidée par Barack Obama, La Havane compte rétablir à terme sa souveraineté sur son territoire, a indiqué à la presse le chef de la diplomatie cubaine Felipe Pérez Roque en visite au Nicaragua.

"Nous espérons que cela constituera le premier pas afin de nous permettre de récupérer le territoire qui nous appartient", a fait savoir M.Roque commentant la décision du président Obama de fermer d'ici un an le centre de détention.

"Pour nous, il s'agit d'une décision très logique. Cependant, elle est à nos yeux insuffisante. Désormais, il est essentiel de fermer la base navale située dans cette zone", louée par les Etats-Unis depuis 1903 et incessible sauf consentement des deux parties, a-t-il poursuivi.

Jeudi, le président américain Barack Obama a signé un décret ordonnant la fermeture dans l'année du camp de Guantanamo, où sont détenues des personnes suspectées de terrorisme.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
base navale de Guantanamo, centre de détention de Guantanamo, Felipe Perez Roque, États-Unis, Cuba
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook