Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Gaz: la reprise du transit vers l'Ossétie du Sud reportée (société géorgienne)

    International
    URL courte
    0 0 0
    TBILISSI/MOSCOU, 25 janvier - RIA Novosti. La reprise de transit du gaz russe vers l'Ossétie du Sud via la Géorgie a été reportée suite à une avarie, a appris RIA Novosti auprès du service de presse de la société gazière géorgienne.

    "Dimanche matin, à la station de mesurage de Gvelety dans le district Kazbekski à la frontière avec la Russie une avarie a eu lieu. Pour le moment, les travaux de réparation sont en cours", a indiqué le porte-parole de la société géorgienne, ajoutant que l'avarie a débouché sur "des retards dans la reprise du transit du gaz russe dans la région de Tskhinvali (Ossétie du Sud) et le transport de gaz vers l'Arménie".

    "Nos spécialistes ne peuvent pas annoncer les délais de la reprise des livraisons, mais toutes les mesures nécessaires sont entreprises", a indiqué l'interlocutrice de l'agence.

    Samedi, le vice-président de la compagnie pétrogazière Itera Géorgie Irakli Nikolaichvili a indiqué à la presse que le gaz serait livré en Ossétie du Sud dimanche, dans la matinée. Selon lui, Itera Géorgie a achevé les négociations avec le géant gazier russe Gazprom sur la livraison de 6 millions de mètres cubes de gaz vers l'Ossétie du Sud en l'espace de six mois.

    Depuis août, la Géorgie a refusé de rouvrir le transit affirmant que le gazoduc était endommagé sur le territoire sud-ossète. Moscou a déclaré de son côté que les hostilités n'avaient pas été menées dans la zone du gazoduc, proposant à Tbilissi son aide dans le rétablissement de la conduite et le déminage.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik