Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou ne sommera pas l'OTSC de reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 01

    La Russie ne fera pas pression sur ses alliés de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) pour qu'ils reconnaissent l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, a affirmé dimanche le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    MOSCOU, 1er février - RIA Novosti. La Russie ne fera pas pression sur ses alliés de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) pour qu'ils reconnaissent l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, a affirmé dimanche le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    "Pour ce qui est de la reconnaissance officielle de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud par les Etats membres de l'OTSC, c'est une affaire souveraine de chacun", a-t-il souligné dans une interview à l'hebdomadaire abkhaze Apsny dont le texte intégral a été publié sur le site officiel du ministère russe des Affaires étrangères.

    "Bien entendu, nous souhaitons que nos partenaires y consentent, mais nous n'avons ni envie et intention de faire pression sur eux, et nous l'avons dit à maintes reprises", a assuré M. Lavrov.

    "Chacun a ses intérêts, ses problèmes, sa politique étrangère. Mais je vous rappellerai que, malgré la campagne antirusse ambitieuse et virulente lancée par les protecteurs occidentaux (du président géorgien Mikhaïl) Saakachvili, nos partenaires ont fait preuve de sagesse politique. Non seulement ils ont exprimé leur compassion avec le peuple sud-ossète, mais aussi ils lui ont accordé une aide humanitaire et ont condamné l'agression géorgienne lors d'une session de septembre du Conseil de sécurité collective de l'OTSC, appuyant les mesures prises par la Russie pour rétablir la paix et la sécurité dans le Caucase", a-t-il indiqué.

    Le 8 août dernier, l'armée géorgienne a lancé une offensive militaire contre l'Ossétie du Sud, détruisant Tskhinvali, la capitale, et tuant des centaines de civils et des soldats de la paix russes déployés dans cette république autoproclamée. La Russie a opposé une riposte militaire de grande envergure destinée à contraindre la Géorgie à la paix avant de reconnaître le 26 août l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.

    L'OTSC regroupe l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, la Russie et le Tadjikistan.

    Lire aussi:

    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    La Syrie et l'Ossétie du Sud établissent des relations diplomatiques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik