Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Biélorussie: Moscou et Minsk créeront une DCA unique (assistant présidentiel)

    International
    URL courte
    0 10

    La Russie et la Biélorussie signeront mardi un accord de protection conjointe de la frontière extérieure aérienne de leur Union, et de création d'un Système unique de défense antiaérienne, a annoncé mardi aux journalistes l'assistant du président russe Sergueï Prikhodko.

    MOSCOU, 3 février - RIA Novosti. La Russie et la Biélorussie signeront mardi un accord de protection conjointe de la frontière extérieure aérienne de leur Union, et de création d'un Système unique de défense antiaérienne, a annoncé mardi aux journalistes l'assistant du président russe Sergueï Prikhodko.

    La cérémonie doit avoir lieu dans le cadre du Conseil d'Etat supérieur de l'Union Russie-Biélorussie qui se réunira à Moscou sous la présidence de Dmitri Medvedev et Alexandre Loukachenko.

    "Au cours de cette réunion, il est prévu de signer un accord intergouvernemental sur la protection conjointe de la frontière aérienne de l'Etat de l'Union et sur la mise en place d'un Système régional unique de défense antiaérienne de la Russie et de la Biélorussie, dont la mise en oeuvre relèvera substantiellement la capacité défensive des deux pays", a expliqué M. Prikhodko.

    Selon l'assistant du président russe, la signature de ce document "marque une étape importante dans la coopération militaire et technico-militaire des deux pays".

    La création d'une DCA russo-biélorusse conjointe fait depuis longtemps l'objet de discussions.

    Selon le commandant en chef de l'Armée de l'air russe le général Alexandre Zeline, la DCA unique comportera cinq unités d'aviation, dix unités de batteries de missiles sol-air, cinq unités radiotechniques et une unité de lutte électronique.

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Armement: le Président biélorusse révèle «le problème numéro un» de Poutine
    Ce n’est pas pour «faire plaisir à qui que ce soit» que Minsk ne veut pas de base russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik