Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Haut-Karabakh: un émissaire de l'OSCE en visite en Arménie

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le représentant spécial de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE pour le Haut-Karabakh Göran Lennmarker arrivera lundi en Arménie pour une visite de deux jours, a annoncé lundi le chef de la délégation parlementaire arménienne au sein de l'Assemblée Aram Safarian.

    EREVAN, 9 février - RIA Novosti. Le représentant spécial de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE pour le Haut-Karabakh Göran Lennmarker arrivera lundi en Arménie pour une visite de deux jours, a annoncé lundi le chef de la délégation parlementaire arménienne au sein de l'Assemblée Aram Safarian.

    "M. Lennmarker prendra connaissance de la situation actuelle en matière de règlement du conflit du Haut-Karabakh. Il doit présenter le 19 février un rapport intermédiaire sur ce sujet lors d'une session de l'AP de l'OSCE, qui sera suivie d'une séance de questions-réponses", a-t-il indiqué.

    Selon lui, l'envoyé spécial rencontrera le président arménien Serge Sargsian, le président du parlement Ovik Abramian, les membres de la délégation arménienne auprès de l'AP ainsi que des représentants d'opposition arménienne.

    M. Lennmarker, également envoyé spécial de l'AP de l'OSCE pour l'Ossétie du Sud, se rendra en Géorgie du 10 au 12 février et en Azerbaïdjan du 12 au 14 février où il rencontrera le président azerbaïdjanais Ilham Aliev, le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise Elmar Mamediarov et le président du parlement Oktaï Assadov.

    Le Haut-Karabakh, enclave à majorité arménienne en Azerbaïdjan, a proclamé son indépendance vis-à-vis de la République soviétique d'Azerbaïdjan en 1988. Après sa création en 1991, la République du Haut-Karabakh a été le théâtre d'hostilités à l'issue desquelles Bakou a perdu le contrôle de la région, ainsi que de sept autres districts limitrophes. Les hostilités ont cessé dans la zone du conflit le 12 mai 1994 après la signature à Bichkek, au Kirghizstan, d'un cessez-le-feu toujours en vigueur.

    Depuis 1992, des négociations sur le règlement du conflit se poursuivent dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE coprésidé par la Russie, les États-Unis et la France.

    L'Azerbaïdjan insiste sur la préservation de son intégrité territoriale, alors que l'Arménie défend les intérêts de la république autoproclamée du Haut-Karabakh qui ne participe pas aux négociations.

    Lire aussi:

    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Nouvelle escalade des tensions au Haut-Karabakh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik