Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Abkhazie/Ossétie: Ivanov confirme à Munich le déploiement des bases russes

    International
    URL courte
    Conférence de Munich 2009 (11)
    0 0 0

    Moscou ne reviendra pas sur sa décision de déployer des bases militaires en Abkhazie et en Ossétie du Sud, a déclaré dimanche aux journalistes le vice-premier ministre russe Sergueï Ivanov lors de la 45ème conférence de Munich sur la sécurité.

    MUNICH, 9 février - RIA Novosti. Moscou ne reviendra pas sur sa décision de déployer des bases militaires en Abkhazie et en Ossétie du Sud, a déclaré dimanche aux journalistes le vice-premier ministre russe Sergueï Ivanov lors de la 45ème conférence de Munich sur la sécurité.

    "La Russie ne reviendra pas sur sa décision de reconnaître l'indépendance de ces deux Etats et d'y créer de petites bases afin de prévenir un cinquième ou sixième recours à la force de Tbilissi et de résoudre le problème", a-t-il indiqué à l'issue de négociations avec le vice-président américain Joe Biden.

    Le 8 août 2008, l'armée géorgienne a lancé une offensive militaire contre l'Ossétie du Sud, détruisant Tskhinvali, la capitale, et tuant des centaines de civils ainsi que des soldats de la paix russes déployés dans la région. La Russie a opposé une riposte militaire de grande envergure avant de reconnaître le 26 août l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, deux républiques autoproclamées sur le territoire géorgien. Tbilissi a rompu les relations diplomatiques avec Moscou.

    Les pays occidentaux et l'OTAN ont accusé la Russie d'usage disproportionné de la force. Quelques mois plus tard, certains hommes politiques européens ont toutefois reconnu que Tbilissi était aussi responsable de l'aggravation de la situation dans le Caucase.

    Dossier:
    Conférence de Munich 2009 (11)

    Lire aussi:

    «Si l'Occident avait dit stop à Saakachvili, la guerre n'aurait pas eu lieu»
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik