Ecoutez Radio Sputnik
    International

    PO: l'Iran capable de contribuer au processus de paix (diplomatie)

    International
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 9 février - RIA Novosti. La Russie espère que l'Iran contribuera au processus de paix au Proche-Orient, notamment à des ententes entre le Hamas et Israël, a déclaré lundi le directeur du 2e département de l'Asie au ministère russe des Affaires étrangères (MID) Alexandre Mariassov.

    "Nul doute que l'Iran est un acteur influent au Proche-Orient. Aussi, dans le contexte d'une nouvelle aggravation de la situation dans la bande de Gaza, espérons-nous que Téhéran usera de son poids, notamment dans ses contacts avec le Hamas, afin de parvenir à des ententes de paix à long terme entre les parties impliquées dans le conflit", a indiqué le diplomate, cité sur le site du Département de l'Information et de la Presse du MID.

    Trois semaines d'hostilités dans la bande de Gaza ont fait 1.300 tués et plus de 5.000 blessés côté palestinien, essentiellement des civils, alors qu'Israël déplore la mort de 13 personnes, dont 10 militaires. Selon les autorités locales, 5.000 maisons, 1.500 entreprises, 20 mosquées et 16 bâtiments gouvernementaux ont été détruits au cours de cette campagne israélienne.

    Le préjudice causé par les raids aériens massifs et l'intervention terrestre s'élève à 1,5-2 milliards de dollars. Les opérations militaires ont cessé le 18 janvier dernier, après la proclamation d'un cessez-le-feu unilatéral par Israël. A l'heure actuelle, Israël et le Hamas mènent des négociations indirectes par l'entremise de l'Egypte sur une trêve de 18 mois.

    Selon M.Mariassov, les points de vue de la Russie et de l'Iran sur les voies à emprunter pour désamorcer les crises dans des "points chauds" sont pour beaucoup similaires. Ainsi, Moscou et Téhéran prônent l'utilisation de "moyens politiques impliquant dans les processus de négociations toutes les parties intéressées sur la base du droit international".

    Nombreux sont ces diplomates occidentaux qui considèrent, somme toute, comme hostile la politique de l'Iran. Israël a plus d'une fois déclaré qu'il considérait les ambitions nucléaires de Téhéran, confortées par l'arme nucléaire en sa possession et par la rhétorique agressive de ses leaders iraniens, comme la menace essentielle à sa sécurité et à son existence.

    Lire aussi:

    Le Hamas rompt les négociations sur le cessez-le-feu avec Israël
    Un poste d’observation palestinien dans la bande de Gaza attaqué par un char israélien
    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik