Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Adhésion de la Géorgie à l'OTAN: Saakachvili y croit toujours

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili s'est déclaré persuadé, mercredi soir à Tbilissi, que son pays serait admis au sein de l'OTAN.

    TBILISSI, 26 février - RIA Novosti. Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili s'est déclaré persuadé, mercredi soir à Tbilissi, que son pays serait admis au sein de l'OTAN.

    "Aujourd'hui, la Géorgie n'est plus seule. Elle a à ses côtés l'ensemble du monde démocratique civilisé. Nous sommes une nation qui figurera nécessairement parmi les membres de l'OTAN, ce qui est fixé dans les principaux documents de l'Alliance", a-t-il affirmé devant un parterre d'étudiants au Musée de "l'occupation" soviétique de Tbilissi.

    Selon M. Saakachvili, les Etats-Unis aideront la Géorgie à mettre son armée en conformité avec les normes de l'OTAN.

    Evoquant le conflit osséto-géorgien d'août dernier, le président géorgien s'est targué d'avoir défendu l'indépendance de la Géorgie.

    "Nous avons préservé l'Etat géorgien, le drapeau géorgien flotte sur Tbilissi, l'Etat fonctionne, et les Géorgiens ne s'entretuent pas. L'indépendance, notre valeur suprême, est saine et sauve", a-t-il indiqué.

    A l'issue d'une rencontre ministérielle en décembre dernier, les membres de l'OTAN ont rejeté la demande d'admission au Plan d'action pour l'adhésion à l'Alliance (MAP) déposée par Tbilissi.

    Vendredi dernier, le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jaap de Hoop Scheffer, a déclaré à Cracovie que la Géorgie devait achever la réforme de ses forces armées avant d'intégrer l'organisation.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Bout de ligne: Saakachvili finit par être expulsé en Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik