Ecoutez Radio Sputnik
    International

    PO: le partenariat turco-israélien susceptible de contribuer au règlement (émissaire américain)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Disposant de liens solides avec Israël, la Turquie peut jouer un rôle clé dans les efforts de paix dans la région, a déclaré jeudi à Ankara l'émissaire américain pour le Proche-Orient George Mitchell à l'issue d'un entretien avec le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, selon la chaîne de télévision NTV.

    ANKARA, 26 février - RIA Novosti. Disposant de liens solides avec Israël, la Turquie peut jouer un rôle clé dans les efforts de paix dans la région, a déclaré jeudi à Ankara l'émissaire américain pour le Proche-Orient George Mitchell à l'issue d'un entretien avec le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, selon la chaîne de télévision NTV.

    La Turquie, "en tant que pays démocratique important et disposant de liens solides avec Israël, a un rôle unique à jouer et peut exercer une influence significative sur nos efforts pour promouvoir une paix générale au Proche-Orient", a-t-il affirmé devant les journalistes dans la capitale turque.

    La Turquie, pays musulman mais Etat laïque, est le principal allié régional d'Israël. Mais leurs relations se sont dégradées depuis le lancement par Israël fin décembre dernier d'une vaste opération militaire à Gaza, au cours de laquelle 1.330 Palestiniens ont péri et qui a été sévèrement critiquée par Ankara.

    Le 29 janvier, M. Erdogan a même laissé éclater sa colère au Forum économique mondial à Davos (Suisse) en quittant avec fracas un débat public sur le conflit de Gaza auquel assistait le président israélien Shimon Peres.

    Selon M. Mitchell, les Etats-Unis déploient des efforts indispensables à l'instauration de la paix au Proche-Orient et estiment que "la coopération est très importante pour garantir la stabilité et la prospérité aux peuples de la région".

    Pour sa part, le premier ministre turc a insisté sur l'inadmissibilité de l'isolement du mouvement palestinien Hamas, de son exclusion du processus de règlement au Proche-Orient.

    "Un règlement effectif (du conflit arabo-israélien) est inconcevable sans la participation du Hamas au dialogue", a souligné M. Erdogan, cité par la chaîne de télévision turque NTV.

    Lire aussi:

    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Ce que le dirigeant palestinien a écrit dans son message à Poutine
    Les USA rappellent à la Turquie «les risques» de collaboration avec la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik