Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Réconciliation interpalestinienne: signature d'un accord en mars (Hamas)

    International
    URL courte
    0 0 0
    DAMAS, 26 février - RIA Novosti. Un accord mettant fin à la confrontation interpalestinienne qui se poursuit depuis ces dix-huit derniers mois pourrait être signé d'ici fin mars, a annoncé jeudi à RIA Novosti Ali Baraka, membre de la direction du mouvement Hamas.

    "L'accord pourrait être signé d'ici fin mars, c'est-à-dire avant l'ouverture d'un sommet panarabe au Qatar", a déclaré M.Baraka après l'entente enregistrée à la conférence sur la réconciliation interpalestinienne qui a entamé jeudi ses travaux au Caire pour former cinq commissions préparatoires mixtes.

    Ces commissions se pencheront sur des questions, telles que la réconciliation interpalestinienne, la formation d'un gouvernement d'union nationale, la préparation des élections législatives et présidentielles, la réforme de l'Organisation de libération de la Palestine et des structures de force palestiniennes.

    Selon M.Baraka, les commissions se mettront au travail dès le 10 mars prochain.

    La conférence du Caire associent les représentants de 12 organisations palestiniennes, y compris ceux du Fatah et du Hamas.

    Les mouvements palestiniens Fatah et Hamas sont en conflit depuis 2007 quand les représentants du Hamas ont remporté les législatives dans les Territoires palestiniens pour instaurer par la suite leur contrôle sur la bande de Gaza, en expulsant de cette enclave les représentants de l'Autorité palestinienne avec à leur tête Mahmoud Abbas, dont le pouvoir ne s'étend désormais que sur la Cisjordanie.

    D'après Ali Baraka, la guerre de décembre dernier dans la bande de Gaza qui a fait 1.300 morts et la victoire de la droite aux élections en Israël ont poussé les Palestiniens à "surmonter leurs divergences, à oeuvrer à la réconciliation nationale et à rétablir leur système politique sur la base de la démocratie, du patriotisme et de la fidélité à l'idée de la résistance".

    Lire aussi:

    La diplomatie russe donne une impulsion à la réconciliation palestinienne
    La guerre va-t-elle reprendre entre Israël et la bande de Gaza?
    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik