Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Traité de sécurité européenne: Medvedev satisfait des réactions internationales

    International
    URL courte
    0 11

    La Russie est "satisfaite" des réactions internationales à sa proposition de conclure un traité dé sécurité dans l'espace euro-atlantique et invite ses partenaires à poursuivre les négociations sur cette question, a déclaré vendredi le président Dmitri Medvedev.

    MOSCOU, 27 février - RIA Novosti. La Russie est "satisfaite" des réactions internationales à sa proposition de conclure un traité dé sécurité dans l'espace euro-atlantique et invite ses partenaires à poursuivre les négociations sur cette question, a déclaré vendredi le président Dmitri Medvedev.

    "Nous sommes satisfaits de la réaction intéressée de nos partenaires", a indiqué le chef de l'Etat russe lors de la cérémonie de remise par des ambassadeurs étrangers de leurs lettres de créance.

    De l'avis de M. Medvedev, des "efforts collectifs coordonnés" sont nécessaires pour perfectionner le système de sécurité en Europe dont les lacunes sont apparues de façon manifeste ces derniers temps, ce qui n'est plus un secret.

    L'idée de traité a été proposée par le président russe le 4 juin 2008 à Berlin.

    Parmi les thèses essentielles du nouveau traité, la Russie voit le respect de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance politique des Etats; l'inadmissibilité du recours à la force; l'octroi de garanties égales en matière de sécurité; l'établissement de paramètres de base pour le contrôle des armements et d'un niveau raisonnable dans l'organisation des forces armées; l'absence de droits exclusifs d'un seul Etat ou d'une organisation internationale en vue de maintenir la paix et la stabilité en Europe.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Accusant les autres, les USA taisent leurs violations du traité Ciel ouvert
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik