Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Palestine: reconnaître les résultats des élections en 2010 quels qu'ils soient (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La communauté internationale, notamment les membres du Quartette (Russie, USA, UE et ONU), doit reconnaître les résultats des élections en Palestine prévues en janvier 2010, quels qu'ils soient, a affirmé lundi soir à Madrid le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    MADRID, 3 mars - RIA Novosti. La communauté internationale, notamment les membres du Quartette (Russie, USA, UE et ONU), doit reconnaître les résultats des élections en Palestine prévues en janvier 2010, quels qu'ils soient, a affirmé lundi soir à Madrid le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    "Tous ceux dont dépend le processus de paix, en particulier le Quartette, doivent dire qu'ils reconnaissent les résultats du scrutin", a-t-il indiqué à la presse sur la route de Madrid en provenance de Charm el-Cheikh (Egypte).

    La semaine passée, les dirigeants du Hamas et du Fatah, deux mouvements antagonistes palestiniens dont l'un, radical, contrôle la bande de Gaza et l'autre, modéré, est incarné par l'Autorité palestinienne, se sont mis d'accord au Caire pour relancer les négociations en vue de former un gouvernement d'union nationale.

    "La vie nous montre chaque fois que l'isolement d'une des parties en conflit est contre-productif. Nous voulons tous que le Hamas soit une force exclusivement politique, que cette force renonce aux méthodes accompagnées de violences et de manifestations terroristes pour créer l'Etat palestinien, y compris aux tirs contre Israël", a souligné M. Lavrov.

    Dans le même temps, le diplomate russe a espéré qu'Israël défendrait sa sécurité en stricte conformité avec le droit international.

    Lire aussi:

    La guerre va-t-elle reprendre entre Israël et la bande de Gaza?
    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    La diplomatie russe donne une impulsion à la réconciliation palestinienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik