Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Première visite en Israël de la secrétaire d'Etat américaine (presse)

    International
    URL courte
    0 01

    La nouvelle secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a entamé sa première visite en Israël et dans les territoires palestiniens.

    TEL AVIV, 3 mars - RUA Novosti. La nouvelle secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a entamé sa première visite en Israël et dans les territoires palestiniens.

    Les journalistes qui estiment qu'il s'agit d'un simple voyage d'initiation n'en attendent pas de résultats concrets, d'autant plus que le gouvernement israélien en place est en fin de mandat et que le nouveau, sous la présidence du leader de la droite Benjamin Netanyahu est encore au stade de la formation.

    "Autre cause du caractère passif de cette visite, le fait que la nouvelle administration Obama n'a pas encore élaboré d'approches précises envers le règlement palestino-israélien", écrit le journal Haaretz.

    Mardi, Mme Clinton a des rencontres programmées avec le président Shimon Peres, le premier ministre sortant Ehoud Olmert et le premier ministre désigné Benjamin Netanyahu, son homologue Tsipi Livni, le ministre de la défense Ehoud Barak et le maire de Jérusalem Nir Barkat. Mercredi, la secrétaire d'Etat se rendra à Ramallah, chef-lieu des territoires palestiniens, pour mener des négociations avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas et le premier ministre Salam Fayyad.

    La secrétaire d'Etat américaine est arrivée en Israël après avoir participé à un forum international de donateurs en Egypte où elle a promis d'accorder 900 millions de dollars au rétablissement de Gaza.

    La communauté internationale a collecté plus de 5 milliards de dollars pour aider la bande qui a fortement souffert de l'invasion et des bombardements israéliens en hiver. Le rythme de la reconstruction dépend d'Israël qui refuse pour l'instant de lever le blocus de Gaza et de laisser passer les cargaisons dont le contenu dépasse le strict nécessaire. Le problème de Gaza devrait constituer l'un des sujets favoris des négociations entre Mme Clinton et les dirigeants israéliens et palestiniens.

    Lire aussi:

    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Un Palestinien de 20 ans décède après des heurts avec les forces israéliennes
    La Palestine confirme la fin de sa coopération avec Israël en matière de sécurité
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik