Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Lettre d'Obama à Medvedev: aucune proposition sur l'Iran et l'ABM (Kremlin)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le message envoyé par le président américain Barack Obama à son homologue russe Dmitri Medvedev ne contient pas de nouvelles propositions sur l'Iran ou le déploiement du bouclier antimissile en Europe, a annoncé mardi la porte-parole du chef de l'État russe Natalia Timakova.

    MADRID, 3 mars - RIA Novosti. Le message envoyé par le président américain Barack Obama à son homologue russe Dmitri Medvedev ne contient pas de nouvelles propositions sur l'Iran ou le déploiement du bouclier antimissile en Europe, a annoncé mardi la porte-parole du chef de l'État russe Natalia Timakova.

    "Le président Medvedev a effectivement reçu une lettre du président Barack Obama. Il s'agit d'une réponse à un message que le leader russe avait envoyé au président américain après son entrée en fonctions", "M.Obama y expose plusieurs idées et analyse la situation actuelle, sans toutefois formuler de propositions concrètes ou évoquer des obligations mutuellement contraignantes", a expliqué Mme Timakova commentant l'article publié lundi par le New York Times selon lequel M.Obama aurait proposé de renoncer à déployer un bouclier antimissile en Europe centrale si le Kremlin coopérait pour empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire.

    "La partie russe est optimiste quant à l'ordre du jour des relations russo-américaines et espère que la prochaine rencontre du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avec la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton déboucherait sur des propositions destinées à être par la suite examinées par les présidents Medvedev et Obama à Londres", a indiqué Mme Timakova.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Les Obama pourraient partager des «histoires inspirantes» sur Netflix
    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik