Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Géorgie: Saakachvili croit dans le rétablissement de l'intégrité du pays

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili se dit confiant dans le rétablissement de l'intégrité territoriale de son pays, à laquelle contribuera à son avis le développement de la Géorgie et le soutien international dont elle bénéficie, rapporte l'agence News-Georgia.

    TBILISSI, 7 avril - RIA Novosti. Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili se dit confiant dans le rétablissement de l'intégrité territoriale de son pays, à laquelle contribuera à son avis le développement de la Géorgie et le soutien international dont elle bénéficie, rapporte l'agence News-Georgia.

    Après la "guerre des cinq jours" en août dernier la Russie a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, en conflit perpétuel avec Tbilissi depuis la fin de l'URSS. En réponse, la Géorgie a rompu ses relations diplomatiques avec Moscou et le parlement géorgien a déclaré "territoires occupés" les zones des conflits sud-ossète et abkhaz où sont désormais déployées des troupes russes.

    "Si les projets d'investissement existant sont réalisés complètement et si le pays se développe, il bénéficiera d'un soutien international qui contribuera au rétablissement de son intégrité territoriale, a expliqué M. Saakachvili lundi à Koutaissi, dans l'ouest du pays, a rapporté mardi la télévision nationale.

    S'agissant du soutien international, le président géorgien a fait ressortir la position de la nouvelle administration américaine. "Jamais l'ancienne administration US n'a fait la moitié des déclarations prononcées par le président Obama", a indiqué le président géorgien.

    Si l'ancienne administration préférait évoquer le "recours démesuré à la force", M.Obama "appelle les choses par leur nom: invasion, agression et occupation", a affirmé M. Saakachvili.

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    La guerre des 5 jours en Ossétie du Sud: «la Russie a obtenu le plus important, la paix»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik