Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moldavie: une tentative de révolution "des lilas" résultant d'erreurs politiques (député russe)

    International
    URL courte
    Troubles en Moldavie (23)
    0 20 0 0

    Les troubles massifs à Chisinau sont le résultat d'ingérences extérieures, a estimé mercredi Vladimir Pekhtine, premier chef adjoint du groupe de députés du parti Russie unie à la Douma (chambre basse du parlement russe).

    MOSCOU, 8 avril - RIA Novosti. Les troubles massifs à Chisinau sont le résultat d'ingérences extérieures, a estimé mercredi Vladimir Pekhtine, premier chef adjoint du groupe de députés du parti Russie unie à la Douma (chambre basse du parlement russe).

    "On a déjà vu de telles choses, qu'il s'agisse de la révolution "orange" en Ukraine, de la révolution "des roses" en Géorgie ou de la révolution "des tulipes" au Kirghizstan. Ce sont des lilas qui fleurissent à présent en Moldavie. Ce serait donc une révolution "des lilas"", a indiqué le député.

    Lundi et mardi, plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés dans la capitale moldave Chisinau en exigeant la tenue de nouvelles législatives. L'opposition moldave conteste les résultats des élections du 5 avril largement remportées par le parti communiste de Vladimir Voronin, président du pays. Les communistes ont recueilli 50% des voix ce qui leur permet de désigner le président sans former de coalition. Les manifestants ont saccagé les sièges du parlement et de l'administration présidentielle. Une centaine de policiers ont été blessés pendant les troubles.

    L'opposition moldave affirme que les résultats du scrutin ont été falsifiés bien que les observateurs internationaux n'aient découvert aucune irrégularité sérieuse au cours des élections et aient constaté leur légitimité. Les manifestations de protestation se déroulaient sous le mot d'ordre de rattachement de la Moldavie à la Roumanie.

    Selon M.Pekhtine, toutes ces révolutions "colorées" n'ont pas été organisées pour le bien du peuple ou du pays, mais dans le seul objectif d'affaiblir l'influence de la Russie dans les ex-républiques soviétiques et de faire en sorte qu'il ne reste plus d'Etats prorusses autour de la Russie.

    "A une certaine époque, les autorités moldaves ont laissé la situation politique aller à vau-l'eau, s'alignant sur l'Occident et l'OTAN et négligeant souvent les conseils des proches voisins et le travail au sein de la Communauté des Etats indépendants (CEI), de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) et de la Communauté économique eurasiatique (CEEA)", a poursuivi le parlementaire.

    La double citoyenneté est autorisée en Moldavie et, de ce fait, la moitié de la population moldave possède des passeports roumains. Depuis plus de dix ans, des négociations sont en cours sur le rattachement du pays à la Roumanie, alors que l'Ukraine à des prétentions sur la Transnistrie (république autoproclamée sur le territoire moldave - ndlr.), a rappelé M.Pekhtine.

    Dossier:
    Troubles en Moldavie (23)

    Lire aussi:

    Cinq diplomates russes déclarés personae non gratae en Moldavie
    Relations Russie-Moldavie: Dodon promet d’empêcher une détérioration
    La Russie expulse cinq diplomates moldaves en réponse aux actions similaires de Chisinau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik