Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Piraterie en Somalie: 95% des attaques déjouées par la mission Atalanta (Karamanlis)

    International
    URL courte
    0 2 0 0
    ATHENES, 13 avril - RIA Novosti. L'opération navale européenne Atalanta lancée en décembre 2008 permet de mettre en échec 95% des actes de piraterie au large de la Somalie, a déclaré lundi le premier ministre grec Kostas Karamanlis sur la base navale grecque sur l'île de Salamine.

    "La présence active et les actions efficaces des forces navales européennes ont permis d'éviter 95% des attaques de pirates dans la zone de responsabilité de la mission", a indiqué M.Karamanlis lors de la cérémonie d'accueil de la frégate grecque Psara qui achevé sa mission dans le golfe d'Aden.

    Le ministre a salué les premiers résultats de l'opération qui était dirigée par le contre-amiral grec Antonios Papaioannou de décembre 2008 à mars 2009. "3.000 hommes et femmes, 14 bâtiments de guerre et deux avions placés sous commandement grec ont accompli leur mission: les navires de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) passent en toute sécurité au large de la Corne de l'Afrique avec 130.000 t de produits alimentaires pour les habitants de la Somalie", a indiqué M.Karamanlis.

    Fin mars, les marins de la frégate grecque Psara ont repoussé une attaque de pirates somaliens contre un navire de soutien allemand dans le golfe d'Aden et ont capturé sept flibustiers. Le 1er avril, la frégate grecque a déjoué une tentative de détournement du cargo norvégien Sigloo Tor et a capturé cinq autres pirates.

    Dans une semaine, la Grèce dépêchera vers les côtes somaliennes une autre frégate, Nikiforos Fokas.

    Les autorités somaliennes ne sont pas en mesure de mettre fin à la piraterie en raison de la guerre civile qui dure depuis quinze ans dans le pays. Des bâtiments de guerre de 16 pays dont la Russie, ainsi que les navires participant à l'opération navale anti-piraterie européenne Atalanta et la Marine de l'OTAN protègent les cargos contre les pirates dans le golfe d'Aden. Toutefois, les pirates somaliens se sont déjà emparés depuis début 2009 d'une quinzaine de cargos et ont pris en otage environ 200 marins dont plusieurs Russes.

    Lire aussi:

    Des pirates enlèvent un Russe au large du Nigeria
    Les pirates somaliens reprennent du service et s’attaquent à un pétrolier
    Les hackers grecs et turcs se lancent dans une guerre informatique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik