Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Défense: l'OTSC a besoin d'une base forte à Kant (Bordiouja)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La base aérienne russe de Kant au Kirghizstan doit être puissante pour remplir ses missions, a déclaré lundi devant la presse le secrétaire général de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC), Nikolaï Bordiouja, en visite de trois jours dans la capitale kirghize Bichkek.

    BICHKEK, 20 avril - RIA Novosti. La base aérienne russe de Kant au Kirghizstan doit être puissante pour remplir ses missions, a déclaré lundi devant la presse le secrétaire général de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC), Nikolaï Bordiouja, en visite de trois jours dans la capitale kirghize Bichkek.

    "La base à Kant est destinée à la couverture aérienne des éventuelles opérations de la Force collective en Asie centrale. Suite à l'augmentation de la force collective la base doit gagner en puissance, sur le plan aussi bien quantitatif que qualitatif", a annoncé le secrétaire général de l'alliance de pays postsoviétiques, précisant que "le gouvernement russe envisage d'augmenter le nombre d'avions déployés sur la base", "pour faire face à la situation qui prévaut en Asie centrale et en Afghanistan". Nikolaï Bordiouja a déclaré qu'il présenterait au président kirghiz Kourmanbek Bakiev un rapport sur "les démarches entreprises par l'Organisation après les événements dans le Caucase en août 2008".

    L'OTSC regroupe l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, la Russie et le Tadjikistan.

    La Force collective de déploiement rapide de l'OTSC, dont la création a été décidée le 4 février 2009 lors d'un sommet extraordinaire de l'Organisation, sera cantonnée en Russie et aura un commandement unique. Elle sera complétée par des unités militaires des pays membres de l'OTSC. La Russie entend y déployer la 98e division aéroportée de la garde et la 31e brigade d'assaut aéroportée.

    Lire aussi:

    La Russie et ses alliés de l’espace post-soviétique tendent la main à l’Onu
    Poutine explique pourquoi la Russie dispose d'une base au Kirghizistan
    Comment Moscou se prépare à résister au terrorisme en Asie centrale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik