Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Tribunal special pour le Liban: Moscou met en garde contre toute politisation

    International
    URL courte
    0 01

    La Russie met en garde contre les tentatives visant à politiser l'activité du Tribunal special pour le Liban chargé d'enquêter sur le meurtre de l'ancien premier ministre Rafic Hariri, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    BEYROUTH, 25 mai - RIA Novosti. La Russie met en garde contre les tentatives visant à politiser l'activité du Tribunal special pour le Liban chargé d'enquêter sur le meurtre de l'ancien premier ministre Rafic Hariri, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    "Nous attachons une grande importance au fonctionnement du tribunal international, qui doit être professionnel et sans partis pris. Les tentatives visant à peser sur l'activité de cette cour sont inadmissibles et je suis sûr qu'elle ne se laissera pas faire", a déclaré M. Lavrov à Beyrouth, où il a rencontré le président libanais Michel Sleimane, le premier ministre Fouad Siniora et le président du parlement Nabih Berry.

    M. Lavrov a à ce titre condamné les affirmations de certains médias occidentaux soutenant que le mouvement chiite Hezbollah serait derrière l'attentat.

    Le mandat du TSL est de poursuivre les personnes responsables de l'attentat du 14 février 2005 qui a entraîné la mort de l'ancien premier ministre libanais Rafic Hariri et d'autres personnes et à fait plusieurs blessés.

    Lire aussi:

    TV: un attentat contre l’ex-Premier ministre libanais Hariri récemment déjoué
    Après sa rencontre avec Macron, Hariri dévoile ses futurs projets
    Beyrouth à Sputnik: le Liban attend son Premier ministre après sa visite en France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik