Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-France: le Kremlin satisfait des contacts politiques au plus haut niveau

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le chef de l'administration présidentielle russe Sergueï Narychkine a reçu lundi au Kremlin la secrétaire perpétuelle de l'Académie française Hélène Carrère d'Encausse.

    MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti. Le chef de l'administration présidentielle russe Sergueï Narychkine a reçu lundi au Kremlin la secrétaire perpétuelle de l'Académie française Hélène Carrère d'Encausse.

    "On vous connaît bien en Russie. On connaît votre attitude objective et bienveillante envers la Russie et tout ce qui se passe dans notre pays", a dit M.Narychkine, en s'adressant à Mme Carrère d'Encausse.

    "C'est en bonne partie grâce à vos efforts que la coopération entre nos pays se développe sur tous les volets - politique, humanitaire et économique", a-t-il ajouté.

    Et de rappeler que rien qu'en 2008, les présidents russe et français Dmitri Medvedev et Nicolas Sarkozy s'étaient rencontrés à cinq reprises.

    La secrétaire perpétuelle de l'Académie française a enchaîné: "Les hommes politiques font la politique, et nous les y aidons en quelque sorte".

    Mme Carrère d'Encausse maîtrise la langue de Pouchkine à la perfection et s'exprimait dans cette langue avec M.Narychkine.

    Elle a rappelé que 2010 serait l'Année de la Russie en France et de la France en Russie.

    "Je pense, a-t-elle dit, que la Russie est pour la France le plus important pays au monde".

    Pour ce qui est de la Russie, a-t-elle poursuivi, il suffit de lire le roman de Léon Tolstoï "Guerre et paix" pour comprendre que "la France est inscrite dans la mentalité russe".

    Ont également assisté à cette rencontre au Kremlin le vice-président du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Dmitri Mezintsev, le directeur adjoint du Premier département européen du ministère russe des Affaires étrangères (MID) Dmitri Lobanov, le directeur de l'Institut d'histoire universelle de l'Académie des Sciences de Russie Alexandre Tchoubarian et l'ambassadeur de France à Moscou Jean de Gliniasty.

    Lire aussi:

    Les entretiens Poutine-Macron passés au crible par le Conseil de sécurité russe
    Poutine-Trump: la rencontre la plus attendue du G20
    Les investissements croisés franco-russes doivent augmenter, selon l’ambassadeur de France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik