Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Peres en Azerbaïdjan: Bakou dément toute brouille avec Téhéran

    International
    URL courte
    0 0 0

    La présidence azerbaïdjanaise a exhorté mardi à éviter toute spéculation politique sur les relations entre l'Iran et l'Azerbaïdjan suite à la visite à Bakou du président israélien Shimon Peres, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

    BAKOU, 30 juin - RIA Novosti. La présidence azerbaïdjanaise a exhorté mardi à éviter toute spéculation politique sur les relations entre l'Iran et l'Azerbaïdjan suite à la visite à Bakou du président israélien Shimon Peres, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

    "Je m'abstiendrais de me livrer à des spéculations politiques sur cette question", a notamment déclaré dans une interview à RIA Novosti Elnour Aslanov, chef du département d'analyse politique et d'information à l'administration du président d'Azerbaïdjan, commentant les affirmations de certains médias selon lesquels l'ambassadeur iranien à Bakou aurait été rappelé à Téhéran pour consultations.

    Selon lesdits médias, le diplomate aurait été rappelé pour consultations suite à la visite du président israélien en Azerbaïdjan dimanche 28 juin. Ces mêmes sources avaient auparavant rapporté les déclarations d'officiels iraniens réclamant la fermeture de l'ambassade d'Israël à Bakou et insistant sur l'inadmissibilité d'une visite officielle du chef de l'Etat hébreu en Azerbaïdjan.

    M.Aslanov a rappelé que "chaque Etat pratiquait une politique dictée par les priorités de sa politique extérieure".

    Pour sa part, le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a indiqué que Téhéran n'était pas en droit de s'ingérer dans ce domaine qui n'avait rien à voir avec l'Iran, et que la visite en question était une affaire intérieure d'Israël et de l'Azerbaïdjan.

    Lire aussi:

    Arménie ou Azerbaïdjan? Les visiteurs de la page Instagram de Merkel perplexes (vidéo)
    Explosions dans un dépôt d'armes en Azerbaïdjan, des blessés
    Bakou fait la lumière sur la sortie des archives nucléaires de l'Iran par l’Azerbaïdjan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik