Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'OSCE met sur le même plan stalinisme et nazisme: le PC russe manifeste

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le Parti communiste russe a manifesté mercredi devant les ambassades de Pologne, de Lituanie et de Slovénie à Moscou, pour protester contre une résolution de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE dénonçant dans une mesure égale le stalinisme et le nazisme.

    MOSCOU, 22 juillet - RIA Novosti. Le Parti communiste russe a manifesté mercredi devant les ambassades de Pologne, de Lituanie et de Slovénie à Moscou, pour protester contre une résolution de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE dénonçant dans une mesure égale le stalinisme et le nazisme.

    "Ces pays appliquent la politique la plus agressive dans ce domaine. Cette résolution a été adoptée à leur initiative", a expliqué à RIA Novosti le chef de file des communistes de Moscou, Vladimir Oulas.

    L'Assemblée a voté la résolution dont le projet a été proposé par la Lituanie et la Slovénie le 2 juillet. Le leader des communistes russes, Guennadi Ziouganov, l'a qualifiée de "honte pour l'Europe", appelant Moscou à "y répondre de la manière la plus ferme".

    "Cette résolution est une insulte pour notre pays qui a sacrifié tant de vies pour la Victoire, car il met sur un même plan l'agresseur et le libérateur", a noté M.Oulas.

    Chaque piquet a rassemblé une cinquantaine de personnes. Devant l'ambassade polonaise, les manifestants portaient "un immense drapeau officiel de la Victoire".

    L'Assemblée parlementaire de l'OSCE compte 320 délégués dont huit n'ont pas soutenu la résolution et quatre se sont abstenus.

    La délégation russe, qui condamne toute comparaison entre les régimes d'Adolf Hitler et de Josef Staline, a boycotté le vote.

    Le document appelle notamment les membres de l'OSCE à reconfirmer "sa résistance commune à tout régime totalitaire, quel qu'en soit le fondement idéologique".

    Lire aussi:

    Un point de convergence entre la Russie et les USA enfin trouvé?
    La Russie déçue de l’attitude des USA envers l’héroïsation des nazis
    Poutine: Staline «était un personnage complexe»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik